Rico Rodriguez est de retour pour semer la pagaille, cette fois-ci sur les consoles Next-Gen. Notre agent est amené à libérer le peuple de l’île de Panao. Rico a une mission à mener sur cette île et a carte blanche… Sortez donc le grappin et le parachute !

Rico est un agent de l’Agence. Celui-ci débarque afin de retrouver Tom Sheldon, votre ami et mentor qui a disparu avec des informations top secrètes et également avec de jolis millions en poche. Vous devrez ainsi conquérir les gangs rivaux afin de régner sur l’île. Vous aurez de quoi faire étant donné que 3 gangs différents existent : les Reapers, les Ular Boys et les Roaches, le tout dispersé sur une surface de 1000 km². Impresionnant !

Dès le départ, vous pouvez faire ce que vous voulez ! Notre agent peut conduire n’importe quel véhicule (voiture, moto, bateau, avion, hélicoptère, etc.) et peut donc aller où il veut, quand il veut, et s’il le veut, le tout dans une ambiance chaotique si vous le souhaitez.

Il faut avant tout savoir que l’histoire est mise en second plan. La principalité du jeu est d’avoir entre les mains un jeu d’action fun et libre et ceci dès le début du jeu !

Just Cause II : Logo

Les outils principaux de notre protagoniste sont donc le grappin et le parachute. Le grappin permet d’atteindre rapidement des zones inaccessibles à pied et également de sortir d’une zone critique. Le parachute vous permettra de retomber sur terre en douceur. Ces 2 éléments accouplés vous seront donc d’une grande utilité.

Mais le grappin ne s’arrête pas là. En effet, il permet également d’attraper n’importe quel élément. Vous pouvez par exemple choisir un humain et faire ce que vous voulez avec (l’attacher à un lambadaire, le traîner derrière votre voiture, etc.), ou encore attacher un élément à un autre afin de le déplacer ou l’exploser ! Bref, sans le grappin, le jeu ne serait pas pareil. Le tout est de laisser aller votre imagination.

Le jeu repose donc sur une succession de missions. Vous pouvez commencer par n’importe laquelle et les enchaîner comme bon vous semble. Beaucoup sont des quêtes annexes, parfois répétitives, mais toujours aussi jouissives. Vous pouvez les réaliser de différentes manières, au corps à corps, avec une arme quelconque, à la sulfateuse, via un hélicoptère à l’aide de ces missiles, en écrasant les personnes à bord d’un véhicule, avec votre grappin, etc.

Les quêtes se divisent en plusieurs sortes, vous avez les bases dont le but est de prendre possession de celles-ci pour conquérir chaque territoire et être aidé par la suite. Celles des gangs sont plus variées et font parties de l’histoire. Chacune de ces missions consiste en général à récupérer des papiers top secrets, tuer des personnes, détruire une zone… Enfin bref, semer le chaos !
Les secondaires, telles que les courses de véhicules vous donneront quelques points supplémentaires ainsi que des pièces. Et les missions de l’Agence, les plus importantes, vous permettront d’avancer dans l’histoire.

Durant cette aventure, vous serez amené à récupérer des pièces d’armes, d’armure, de véhicules et de l’argent. Vos équipements sont donc upgradables pour le bonheur de tous. Au fil du jeu, de nouvelles armes sont débloquées et leur niveau peut être augmenté. Idem pour les véhicules. Celui qui vous permettra de faire tout ça, est le vendeur du marché noir. Il pourra également vous amener par hélicoptère à une destination déjà visitée.

Autant vous le dire, beaucoup de choses ne sont pas réalistes dans Just Cause 2. Prenons par exemple, le fait que notre cher Rico arrive à sauter d’une voiture à une autre à l’aide de son grappin en pleine route, ou alors qu’il arrive à déployer son parachute en pleine course. Mais ceci nous procure encore plus de jouissance !

Just Cause 2 – Graphismes

La première fois que j’ai lancé le jeu, j’ai vraiment été scotché par les graphismes. Les paysages sont vraiment magnifiques et détaillés et visibles de très loin. Les éléments du jeu tels que les véhicules sont très détaillés, les personnages sont plutôt bien réalisés. Le seul élément que j’ai trouvé étrange, et lorsque vous sortez une personne de cette véhicule, elle rebondit.

note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_3

Just Cause 2 – Son

La bande son est plutôt jolie et bien choisie. Les différents bruitages de Just Cause 2 sont vraiment soignés et vous mettent dans l’ambiance du jeu, plus particulièrement avec un son surround.

note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_3

Just Cause 2 – Durée de vie

La trame principale du jeu se finit en une vingtaine d’heures. Si vous souhaitez finir le jeu à 100%, vous serez devant votre télé pendant plusieurs jours. Un mode multijoueur ou online aurait été le bienvenu, dommage.

note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1

Just Cause 2 – Jouabilité

La prise en main du jeu se fait rapidement, compter seulement quelques heures pour prendre le total contrôle sur Rico. Vos tirs peuvent être positionnés directement sur une cible ; les véhicules sont facilement contrôlables. Seuls les avions requièrent plus de dextérité et de patience.

note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_3

Just Cause 2 – Scénario

Suivre l’aventure de Rico Rodriguez n’est pas le scénario le plus détaillé de Square Enix, mais celui-ci est tout de même intéressant. Les scènes de dialogues ne sont pas souvent au rendez-vous, et l’histoire est mise en second plan.

note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_2 note_mini_2

Just Cause 2 – Verdict

Just Cause 2 est, comme l’espéraient beaucoup de personnes, un très bon jeu d’action défoulant, vous laissant libre cours à votre imagination. Un jeu dont on attend avec impatience la suite si celle-ci sera développée, le tout enrobé d’un mode multijoueur en plus ! Des DLC sont déjà disponibles pour encore plus de fun !

note_5-2

Hum... cette page est intéressante, je la partage !

Laisser un commentaire

© 2010-2014 Square Enix Ocean. Design By Squallou