Test

  1. Home
  2. FFCC : The Crystal Bearers
  3. Test
0

FF Crystal Chronicles : The Crystal Bearers

Date de sortie Japon 12 novembre 2009

Date de  sortie us 26 décembre 2009

Date de  sortie Francaise 5 février 2010
(textes français)

console Nintendo Wii – 1 à 2 joueurs

Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers était un jeu très attendu par les fans de Square-Enix. Cet opus de l’univers de Crystal Chronicles nous offre un univers moins « enfantin » avec un protagoniste plus charismatique que d’habitude. Cependant, Crystal Bearers répond-il vraiment aux attentes des joueurs ?

Layle, notre protagoniste est un porteur de cristal possédant des pouvoirs télékinésiques. Craint et rejeté par beaucoup de personnes, celui-ci peut soulever n’importe quel objet à distance raisonnable.

Le jeu commence directement via une mission. Layle, en compagnie de son ami Keiss, doit escorter un Selki sur un vaisseau. Malheureusement, un Yuke faisant parti du peuple des magiciens, pourtant disparu depuis longtemps, fait son apparition et bouleversera la vie de nos 2 protagonistes.

L’histoire, assez peu sujette à de grands évènements marquants, proposera quand même quelques passages très intéressants. Que ce soit le contrôle d’un vaisseau, une descente en chute libre, ou encore des combats contre des invocations.

Comme vous pouvez vous en douter, les pouvoirs de télékinésiques de Layle se feront via la Wiimote. Le contrôle de celle-ci n’est pas forcément des plus simples au début du jeu, mais l’on s’y habitue assez rapidement. Le fait de pouvoir soulever n’importe quel objet ou même personne peut devenir une drogue, façon de parler bien sûr. Certaines personnes pourront se retourner contre vous et vous attaquer si vous les embêter. Au contraire, si vous les aider, ils seront contents et vous colleront même peut-être…

Il est également possible de faire participer un ami en coopération. Il pourra défier la gravité et vous aider dans votre aventure ou, au contraire, faire en sorte de vous la compliquer ^^.

Layle ou votre comparse ne dispose que des pouvoirs du porteur de cristal. Pour vaincre les monstres, il faudra donc les soulever, le projeter sur un décor, lancer un objet sur lui ou même « fusionner » 2 monstres de la même espèce. Peu de coups sont donc disponibles et cela peut donc devenir lassant au fil du jeu.

Dans la plupart des zones de monstres, un courant de miasme est visible. Les monstres viennent sur Terre grâce à ces espaces diaboliques. Une fois que vous avez vaincu tous les monstres d’une zone, vous pouvez refermer le courant de miasme et gagner des points de compétences (points de vie, points de force, etc.) ou d’autres objets bien utiles dans votre quête.

Plusieurs mini-jeux sont disponibles tout au long du jeu. Vous pouvez notamment pécher de jolis petits poissons à plusieurs endroits dans un temps limité.

Graphismes – Crystal Bearers

Pour la console de Nintendo, Square-Enix a su de nouveau pousser les capacités de cette console. Il s’agit de l’un des plus beaux jeux de la Wii. Que ce soit au niveau des décors ou des monstres, les éléments sont diversifiés et proposent de voir 4 races différentes.

note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1

Jouabilité – Crystal Bearers

Final Fantasy Crystal Chronicles : The Crystal Bearers utilise au maximum le système de mouvements de la Wii. Cependant, le personnage possédant peu de coups, il ne peut malheureusement pas en acquérir tout au long du jeu. Certaines scènes de gameplay sont mal exploitées et difficiles à exécuter.

note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_2 note_mini_2

Durée de vie – Crystal Bearers

Le jeu peut se terminer en moins de 15 heures sans s’occuper des quêtes annexes. Les courants de miasme ne doivent pas obligatoirement être fermés, le joueur peut donc continuer tranquillement son aventure et finir encore plus vite le jeu.

note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_2 note_mini_2

Bande son – Crystal Bearers

La bande son du jeu est l’un des points forts du jeu. L’ambiance est fortement ressentie et place le joueur directement dans les profondeurs du soft.

note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_3

Scénario – Crystal Bearers

Élément totalement différent dans la catégorie des Crystal Chronicles, Layle est un paria. Le scénario n’est pas forcément innovant mais toujours sympathique.

note_mini_1 note_mini_1 note_mini_1 note_mini_3 note_mini_2

Note générale – Crystal Bearers

Square-Enix a voulu s’orienter vers un nouveau système de jeu pour la série des Crystal Chronicles. Malheureusement, le gameplay n’est pas riche en éléments nouveaux, mise à part le fait que Layle ait des pouvoirs de télékinésiste. Ce système aurait pu être largement approfondi. Le fait que le jeu soit assez répétitif, en rebutera quelques-uns. Si un soft de cette envergure suit les traces de cet opus, il faut espérer que le gameplay soit modifié et la durée de vie augmentée !

note_4-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *