Test

  1. Home
  2. Final Fantasy XIII-2
  3. Test
9

Final Fantasy XIII-2, suite du très mitigé Final Fantasy XIII est enfin sorti dans notre pays. Après plusieurs critiques, cette suite a-t-elle su corriger les défauts de FFXIII ? La linéarité est-elle toujours présente ? Quelles nouveautés vous attendent ? Square Enix Ocean vous répond et vous dit tout !

Sorti au Japon le 15 décembre 2011 au Japon et le 31 janvier 2012 aux Etats-Unis, les joueurs attendaient de la part de Square Enix un renouveau de la série Final Fantasy, pas comme Final Fantasy XIII.

Lightning, l’héroïne du premier épisode a disparu dans de mystérieuses circonstances au coeur d’un monde inconnu appelé Valhalla. Serah, saine et sauve, accompagné de Noel Kreiss, fera tout pour partir à la recherche de Lightning et sauver le futur en parcourant le monde à travers différents portails temporels. 

Manette en main, nous voici devant le menu de Final Fantasy XIII-2, sobre, mais de toute beauté ! Nous choisissons de débuter une nouvelle partie. Deux modes de difficulté nous sont proposés (Normal ou Facile), nous décidons de sélectionner le mode Normal, histoire de corser un peu le jeu afin de voir ce qu’il vaut vraiment. Le jeu commence par une cinématique magnificos. Lightning se bat contre Caius dans le monde de Valhalla, accompagnée de Odin. Les combats sont dynamiques et les effets débordent de partout ! Une fois terminée, nous sommes en présence de Serah qui se réveille suite à un incident. Noël Kreiss, deuxième protagoniste principal fait son apparition via une météorite venue du futur. Ce personnage indique à la jeune demoiselle qu’il a rencontré sa soeur Lightning. C’est alors que celle-ci décide de partir à l’aventure afin de retrouver sa soeur bien aimée.

Voila, en gros, le décor est planté. L’histoire se centralise donc sur la recherche de Lightning à travers le temps et sur le futur. Après quelques heures de jeux, toutes les nouveautés du jeu nous sont dévoilées.

La linéarité n’est plus !

Soyez soulagé ! La linéarité n’existe presque plus dans Final Fantasy XIII-2 ! Il vous est possible de vous balader comme bon vous semble et de visiter à nouveau les univers à n’importe quel moment du jeu. Cette suite dispose d’un nouveau système intitulé Coeur de l’histoire. Au fur et à mesure de l’avancée du jeu, vous débloquerez des portails qui vous permettront d’accéder aux suivants. Bien sûr, il ne vous sera pas possible de tout débloquer dans un monde, il vous sera nécessaire de revenir dans un monde déjà visité, à la même époque ou à une époque totalement différente. Au fil de l’aventure, vous débloquerez donc de nouveaux lieux et de nouvelles époques (passé et futur).

 

Une liberté de choix, le Coeur de l’histoire !

Final Fantasy XIII-2 instaure un nouveau mode de dialogue. A plusieurs reprises, il vous sera demandé de choisir entre plusieurs réponses. Chacun de vos actes pourra avoir une répercussion sur l’histoire et sur l’apparition d’objets rares. Un peu de reflexion et de logique vous est donc demandé. Sachez qu’il vous est possible de rejouer intégralement un lieu et ainsi changer vos réponses. Surtout que Final Fantasy XIII-2 dispose de plusieurs fins.

Le système de combat, attrapez les tous !

Final Fantasy XIII nous a proposé un système de combat novateur et dynamique, porté sur la rapidité et la tactique. Square Enix a décidé de le garder en ajoutant quelques petites nouveautés. Vous serez heureux d’apprendre que si votre leader meurt, le combat ne se termine pas ! Vous prendrait automatiquement le contrôle de l’autre personnage. Une bonne nouvelle dirons-nous ! Il vous sera aussi possible de changer de leader comme bon semble en toute simplicité. Concernant les stratégies, elles sont toujours présentes mais les transitions ont été accélérées. Autre nouveauté, et oui, encore, les cinématiques de combat. Lors de certaines cinématiques, il vous sera demandé d’exécuter une série de touches afin d’augmenter la barre de choc de l’ennemi pour le trépasser plus rapidement. Passons à la principale nouveauté de ce système de combat : les monstres. A la fin de certains combats, vous pourrez acquérir des cristaux. Ces cristaux vous permettent d’ajouter un monstre à votre équipe. Vous êtes limité à 3 monstres. A vous de les attribuer aux bonnes stratégies, sachant que chaque monstre dispose aussi d’un rôle. Nous restons donc bloquer à 3 personnages, tout comme Final Fantasy XIII.

Les armes et accessoires

Final Fantasy XIII-2 innove aussi dans les équipements. Oubliez les évolutions possibles comme dans le premier épisode, Square Enix a revu cette partie. Les gils coulent désormais à flot ! Vous pouvez ainsi acheter facilement de nouvelles armes. Côté accessoires, même chose, de nombreux objets sont disponibles en boutique avec Chocobolina (vendeuse). Il vous sera possible d’acquérir des objets contenant des bonus si vous avez les matériaux nécessaires. Les évolutions ont donc en partie disparu ! Est-ce pour autant une mauvaise idée ?

 

Le crystarium

Le crystarium a aussi changé et nous offre une personnalisation unique pour chaque personnage. Tous les rôles d’un personnage sont centralisés dans un unique crystarium. Vous débutez le jeu avec les rôles Attaquant, Ravageur et Défenseur. Lorsque vous gagnez des points de capacité, il vous est possible de choisir comme bon semble à quel rôle vous souhaitez attribuer le point suivant. Différents stades d’évolutions sont toujours présents. A chaque nouveau niveau, une série de propositions vous est offerte (nouveau rôle, bonus de rôle, point d’accessoires).

Final Fantasy XIII-2, le bien ou le mal ?

On ne peut pas le nier, l’éditeur japonais a pris en compte les critiques des joueurs de Final Fantasy XIII. Les points négatifs de ce premier épisode ne sont plus présents. Square Enix a fait un énorme travail au niveau de liberté, chose que ne jouissait pas du tout FFXIII. Disposant d’un système de combat très dynamique dans ce premier opus, cette suite a réussi à le garder tout en proposant quelques nouveautés. Les monstres offrent un plus non négligeable ! Personnellement, j’avais un avis assez mitigé sur le système de combat de Final Fantasy XIII. Le jeu est énormément porté sur la tactique et la rapidité. La possibilité de pouvoir attaquer en auto est un point négatif pour moi, ça perd un peu le charme de Final Fantasy et les personnes sont tentées de l’utiliser. J’aimerais tant revenir au temps des Final Fantasy au tour par tour ! Mais à part ce petit défaut, le jeu est quasi parfait !

[notegame]

9 pensées sur “Test”

  1. Good good 🙂
    J’ai commencé à y jouer et j’adhere mieux que sur FFXIII ^^ j’aime bien le systeme de monstre et l’evolution avec un crystarium par perso ! J’espere pour va pouvoir recuperer assez facilement des materiaux pour faire evoluer les monstres :p

  2. Très bon jeu il aurait dû sortir en premier façon de parler ! Les ajouts apportent beaucoup plus de profondeur même si ont aurait aimer avoir un peu plus ! 😀
    Pour l’instant j’assure pas mal même je trouve que depuis le début c’est quand même facile !

  3. Vraiment un très bon jeu même si je regrette certaines chose du précédent opus comme par exemple : l’optimisation des armes et accessoires !
    Mais je sais pas si vous avez remarqué et c’est ce que je n’ait pas vu dans votre test : LES EDOLIONS et oui effectivement il n’y a pas d’edolions dans cette opus c’est une grosse erreurs car pour mou les invocation font elles aussi un final fantasy parfait pour moi le fait d’avoir des monstres avec nous ne remplace pas un bon ifrit ou un autres edolions c’est vraiment dommage de ne pas avoir laisser ceci ou bien acuïté qui a lui même disparus ainsi que second souffle

    Bon je crois avoir donné mon avis pour moi ça sera un 7/10

  4. Oui exact ! Les eidolons ne sont plus présentes ! Je trouve ça dommage aussi ! Mais Square Enix s’est peut-être dit que les montres suffisaient !

  5. J’ai beaucoup aimé mais je rejoints certaines critiques plus haut

    Point négatif (de mon point de vue):
    -Trop rapide , en une 40en d’heure le jeu est bâclé en mode normale
    -Ou sont nos Invocations,Eidolons,Gforce:/
    -Pas énormément centré sur la tactique de jeux un peu trop « rentre dedans » a mon gout pour des boss ou monstres qui au final ne pose pas beaucoup de problèmes…

    Point positif (Toujours de mon point de vue)
    -Les graphismes sont tous simplement magiques
    -Le choix dans certains dialogues une nouveauté que j’apprécie
    -Le tout nouveau mode combat cinématique
    -La Linéarité supprimé de son prédécesseur
    -L’histoire qui reste tout de même assez touchante
    -C’est un Final Fantasy que dire de plus

    Juste un avis mitigé pour le systeme de combat dont j’ai un peu de mal a adhéré …

    Dans l’ensemble c’est quand meme un bon volet 🙂 Bon jeu a Tous

  6. Le système des monstres c’est le copier/coller de Tales of Symphonia Dawn of the new world :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *