Test

  1. Home
  2. Final Fantasy XII
  3. Test
0

Après la déception de l’opus Final Fantasy X-2, les fans ont commencé à bouder Square-Enix, donc pour reconquérir les fans, Square devait faire oublier cet opus décevant ( ce n’est pas mon point de vue ) et sortir un nouveau FF qui reconquerra les fans, après 5 longues années d’attentes, le voici arrivé chez nous

C’est avec une certaine émotion que j’insère le jeu dans ma ps2 adoré, après avoir vu la magnifique intro, je commence une partie, la magie peut commencer !

Le jeu commence par une magnifique introduction où on voit une scène de bataille et où un jeune homme se fait tuer ( j’en dis pas plus pour ne pas spoiler ). Après moult cut scènes, on prend en main un personnage, Reks.

On avance sans trop savoir où aller quand soudain on voit un garde, le système de combat que tout le monde redoutait est assez facile à comprendre en fin de compte, vous avez des lignes, une ligne bleu pour l’adversaire que vous ciblez, si l’adversaire vous cible c’est une ligne rouge, si un allié vous soigne, ça sera une ligne verte. En gros c’est comme dans un MMORPG, vous voyez la barre de vie de vos adversaires, les compétences des personnages sont classiques d’un FF, Magie Noire, Magie Verte, Temporelles, Voler etc.

Autre point important, pour apprendre des compétences vous devez les acquérir via des points de permis (grille de compétences, équipements) que vous gagnez en tuant des ennemis. Vous devez les utiliser via le Menu Permis dans le Menu principal, ex : si vous achetez la magie foudre, vous ne pourrez vous en servir que quand vous aurez acheter le permis, et ceci pour toutes les armures, armes, compétences, etc. Donc ne négligez pas le menu permis, d’ailleurs c’est ici aussi que vous achetez vos Chimères ( seulement après les avoir battu ) et les Impulsions (limites), qui coûtent 50 point de permis.

La nouveauté de cet opus est que les combats se font en temps réel, l’exploration et les combats se passeront en même temps désormais, vous pourrez éviter les ennemis ou au contraire leur lancer une embuscade, d’ailleurs si la barre de vie des ennemis est rouge il vous attaqueront même si vous leur avez rien fait , quand la barre est jaune il vous attaqueront que si vous les attaquez et si la barre est verte il ne vous feront aucun mal ^^. Les monstres ont une IA désormais, si un ennemi a presque plus de vie, il ira demander de l’aide à d’autres monstres en courant vers eux, donc les ennemis sont intelligents en quelque sorte ^^.

Parlons du scénario maintenant, l’histoire se passe à Ivalice (terrain connu pour les joueurs de FFTA et de Vagrant Story), le début du jeu se passe dans le Royaume de Dalmasca, situé entre Ordalia et Valendia. Au temps de la guerre contre l’empire, Dalmasca était neutre, donc Rozzaria a décidé d’occuper Dalmasca, ce qui n’a pas plu au habitants et a la Princesse Ashe qui s’est donné la mort. Le royaume étant en perdition suite aux meurtres de leur roi et de la princesse, deux ans plus tard, Vaan (le frère de Reks), voleur de son état, pense que c’est une injustice et décide de voler ce qui pour lui appartient aux Dalmascans. Pour cela il s’infiltrera dans le Palais Royal mais rien ne se passera comme prévu…….

Coté bande son, c’est légèrement en dessous de FFX, les mélodies ne vous enchantera pas au premier abord comparé à Terra, Thème de FF6, de One Winged Angel de FF7 et de Eyes on Me de FF8, mais c’est du bon boulot quand même, la chanson Kiss Me Goodbye est superbe, le jeu n’est pas désagréable à entendre, et les doublages sont d’excellentes qualités.

Les graphismes époustouflant, on voit bien que la Ps2 donne tout ce qu’elle a dans le ventre, les textures sont extrêmement fines, les cinématiques sont d’une beauté sublime, les cut scenes aussi, enfin bref nos « noeilnoeil » sont servis ^_^.

La durée de vie est excellente, moi même j’en suis a 45 h de jeu et je n’ai toujours pas fini le scénario, il y a beaucoup de quêtes annexes, les contrats de chasse vous occuperont pendants de longues heures, les grottes à explorer sont immenses, les chimères cachés, les boss cachés aussi, enfin on peut dire que la durée de vie est plus qu’honorable.

Ce qui déroutera plus d’un joueur c’est la difficulté, elle a été grandement rehaussée, les 3 premiers boss sont assez facile mais à partir d’un certain niveau ils vous donneront beaucoup de fil a retordre. Un petit conseil, pensez à faire du level up avant chaque boss, car ils sont loin d’être facile, mais c’est relatif car si vous vous entraînez pendant des heures, vous serez bien en dessus du niveau donc vous n’aurez pas de problème contre les boss, mais si au contraire vous ne vous entrainez jamais, vous vous ferez massacrer au premier tour. Donc cela dépend du joueur en fin de compte.

Ce qui change aussi, c’est que les Gils ne coulent pas à flot. Vous serez sûrement souvent en manque d’argent, et les monstres sont assez radins, il ne vous donneront pas beaucoup de « sousous » ^^. C’est pourquoi, certains objets sont considérés comme des butins. Vous pourrez ainsi les revendre à un marchand.

Mais dans l’ensemble il y a des choses classiques, comme Les Mogs, les Chocobos, certains monstres aussi, qui ne seront pas inconnu des nostalgiques. Le bestiaire est très complet, plus de 400 monstres à tuer, et si vous les tuez tous vous aurez un nouveau exploit dans votre liste ^^.

Voila je ne peux pas tous détailler cela prendrais trop de temps, mais en dépit du système de combat que beaucoup de personnes trouvent moins bien comparé au anciens, il est super, c’est un jeu super, c’est un achat à faire les yeux fermés tellement il est merveilleux !! Alors à vous de rentrer dans la magie de ce Final Fantasy, les 5 ans d’attentes valent donc grandement le coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *