Mario Hoops 3 on 3

  1. Home
  2. Articles
  3. Mario Hoops 3 on 3
0

mario hoops 3  on 3 pochette

Version : Nintendo DS.

Éditeur : Nintendo.

Développeur : Square-Enix.

Genre : Sport.

Multijoueurs : 1 à 4.

Sortie EUP : 10/11/2006

Sortie US : 11/09/2006


Quand les développeurs de Square-Enix se mettent en accord avec Nintendo pour faire un jeu de basket sur DS avec le petit moustachu, on s’attend à ce que ces 2 géants du jeu vidéo ne nous déçoivent pas et c’est le cas !

LE GAMEPLAY

Jamais l’écran tactile n’avait autant servi. Seuls les déplacements se font via la croix directionnelle (ou les boutons si l’on est gaucher). On touche l’écran tactile sur la droite pour faire un dribble du côté droit, à gauche pour le côté gauche (logique) et ainsi de suite. Pour tirer, il suffit de toucher l’écran tactile en son centre et de faire glisser le stylet vers le haut de l’écran. On fait une passe en faisant glisser le stylet en direction de son partenaire, et des tonnes de combinaisons de mouvements comme ceux-ci pour faire les actions.

Passons maintenant aux différents modes :

– le tutorial (qui m’a bien aidé car ma version du jeu est en japonais).
– le mode MBA qui propose 4 coupes qui vont crescendo en difficulté, et qui, lorsque l’on remporte l’une d’elles, nous fait déverrouiller divers bonus comme des personnages, des modes ou encore des ballons.
– le mode match amical pour s’entraîner.
– le mode multi où l’on peut jouer entre deux potes via le wi-fi (dommage qu’il n’y ait pas de matchs cwf nintendo).

Passons maintenant aux règles des matchs :

On choisit d’abord une équipe de 3 personnages parmi les 21 disponibles dont 5 de chez Square : le Mage noir, la Prêtresse blanche, le Pampa, le Mog et le Guerrier rouge.

Le début du match est très classique, un « entre deux » et le coup de sifflet mais la première chose qui nous étonne est la présence de cases jaunes avec un « ? » dessiné dessus (qui rappelleront de bons souvenirs à tous les joueurs de Mario premier du nom). Lorsque l’on va sur ces cases et que l’on tapote le clavier en direction de celle-ci, on constate que des pièces en sortent et plus l’on a de pièces, plus l’on marque de points. Par exemple, un panier classique sans pièce vaut 20 points tandis qu’un panier avec 20 pièces en vaudra 40, donc on fait son maximum pour récolter le plus de pièces possibles avant de marquer. Il y a également les objets classiques made in Nintendo comme les carapaces vertes et rouges, les bobombs sans parler de l’étoile d’invincibilité qui peut être la cause d’un panier de 60 voire 80 points.

Chaque terrain a sa propre particularité ; par exemple le château de Bowser est rempli de flammes et de succubes (et oui !!) qui peuvent exploser à tout moment et par la même occasion nous faire perdre la balle ; le manoir de Luigi est rempli de fantômes qui volent au-dessus de nous pour nous piquer la balle lors d’une passe trop haute. Je ne vais pas vous détailler tous les terrains car vous n’auriez plus de surprises !

Ma note pour le gameplay : 17/20

Rien à dire à part le fait qu’il n’y ait pas la fonction « classique » en option car l’utilisation du stylet peut dérouter certaines personnes.

LES GRAPHISMES

Bon, un jeu Square-Enix, je ne vais pas vous faire un dessin (mais des screenshots !!). C’est tout simplement magnifique, aussi bien les effets d’explosion d’un succube que lors des attaques spéciales (voir screenshots). Pour moi c’est le plus beau jeu DS jusqu’à maintenant (en attendant Final Fantasy III). De très beaux effets de chaleur dans le château de Bowser et de beaux effets dans le terrain sous l’eau (désolé je n’arrive pas encore à lire parfaitement le japonais). La modélisation des personnages est extrêmement jolie (largement supérieur à Mario 64 DS), ainsi que celle des terrains.

Ma note pour les graphismes : 18/20

Le plus beau jeu DS jusqu’à maintenant mais je ne mets pas 20 car la perfection n’existe pas.

> Les personnages Final Fantasy :

LA DURÉE DE VIE

Je ne peux pas encore vous préciser la durée de vie car je n’ai pas encore fini, mais je peux déjà dire que j’ai fini les 4 coupes en mode normal et que par la suite j’ai déverrouillé le mode hard (comme si ce n’était pas déjà assez dur comme ça).

Étant donné qu’il me reste six personnages à déverrouiller je pense qu’il y a un mode « very hard » et en supposant cela, le jeu pourrait bien vous faire rester sur votre DS entre 20 et 40 heures selon votre niveau. Et en finissant toutes les coupes en « catégorie Or », je pense à un minimum de 60 heures, ce qui est une durée de vie vraiment confortable pour un jeu de sport qui comporte le nom « Mario ». Cependant, on constate également que le jeu devient plus intéressant à partir du mode hard car le mode normal est beaucoup trop simple à mon goût (qui a dit que je me vantais ??).

Ma note pour la durée de vie : 18/20

Je ne mettrai pas non plus 20 car la plupart des joueurs s’arrêteront avant, du fait de la difficulté (vraiment élevée à partir du mode hard).

LE SON

Je m’attendais aux bonnes vieilles musiques traditionnelles « made in Nintendo » mais en fait je n’ai recensé que la musique de victoire : la même musique que Mario World. Sinon les musiques sont très bien rythmées avec le jeu et même stressantes (je pense notamment à la musique du match contre des personnages de Final Fantasy). Comme à l’accoutumée, une musique représentant chaque terrain sachant qu’il y en a 15 et je n’ai vu qu’une musique ennuyeuse, celle du tutorial. Et j’allais oublier la célèbre accélération de la musique 15 secondes avant le coup de sifflet de fin de mi-temps.

Pour les bruitages, lorsque l’on claque un gros dunk sur une attaque spéciale, ça fait une sorte de bruit d’explosion très réaliste. Les bruits de ballons sont reproduits à la perfection et, bien sûr, les voix des personnages sont les mêmes que les originales ; cela fait toujours plaisir d’entendre Mario crier un gros « MAMAMIA » lorsqu’il se prend un panier à 60 points ou encore entendre Bowser hurler son satanique « mouhahahaha !!! » lorsqu’il exécute son attaque spéciale. Chaque personnage doit avoir une bonne quinzaine de sons personnels et par conséquent, les voix ne finissent pas par nous énerver.

Ma note pour le son : 15/20

On peut regretter les musiques traditionnelles (surtout dans le château de Bowser) mais ça se compense par des musiques qui ne sont pas des reprises.

BILAN

Mario Slam Basketball (et oui c’est le nom européen) est sûrement le jeu DS à ne pas manquer. Même si vous n’aimez pas les jeux de sport (comme moi), vous accrocherez très vite par son originalité, son gameplay et par le fait de vouloir à tout prix déverrouiller tous les petits bonus présents (rien que le fait d’obtenir de nouveaux ballons m’amuse comme un fou !).

Seul point rageant, le fait de rester bloquer 2 ou 3 jours sur le même match peut vite vous donner envie de balancer votre DS par la fenêtre, mais la persévérance finit toujours par payer !

Ma note finale : 17/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *